© CHRISTOPHE MANQUILLET
Cabu &

la Duduchothèque

Ouverte au public depuis le 1er décembre 2018, la Duduchothèque est un espace dédié aux dessins de jeunesse de Jean Cabut dit Cabu (1938-2015). Une Duduchothèque à Châlons, où il est né, où il a grandi et fait ses premières armes dans le dessin. C’est un espace d’exposition, de lecture, de recherche, d’animation, d’apprentissage… Un espace où l’on découvre comment K-bu est devenu Cabu. Et vous y êtes les bienvenus !

Bienvenue à la Duduchothèque

Dans ses archives, Cabu avait gardé ses cahiers d’enfant, ses premiers dessins, ses planches publiées dans le quotidien local L’Union dans lequel on retrouve les premiers traits d’humour de celui qui signe encore J-Kbu. Tous ces dessins de jeunesse ont été déposés à Châlons, par sa famille au printemps 2018.

La Duduchothèque tient son nom du personnage du grand Duduche créé par Cabu. C’est un souvenir de lycéen, inventé en pensant aux copains et à lui. Duduche est un cancre se distinguant des autres « copains » par une certaine tendresse, un goût de canular et des rêves plein la tête. Il suivra Cabu tout au long de ses dessins et de sa carrière.

Informations pratiques

Visiter la Duduchothèque

La Duduchothèque vous accueille au 68 rue Léon Bourgeois, de 14h à 18h du mercredi au samedi et le 1er et le 3ème dimanche du mois.

Aucune réservation n’est nécessaire.

L’entrée et les animations proposées par la Duduchothèque sont gratuites.

Renseignements et réservations :

03 26 69 98 21

duduchotheque.cabu@chalonsenchampagne.fr

Activités culturelles et éducatives

La Duduchothèque est bâtie autour de trois piliers :

La pédagogie

car c’est un lieu pour transmettre aux générations futures ce qu’est l’œuvre de Cabu. Les classes de Chalons, du département de la Marne et bien évidemment de l’ensemble du territoire national seront des visiteurs privilégiés.

L’animation

avec une exposition permanente (mais qui évolue sans cesse), des expositions temporaires mais aussi d’autres événements tout au long de l’année : rencontres, projections, parcours dans la ville, semaine de la Presse…

La recherche

C’est un lieu pour chercheurs et universitaires afin d’approfondir la connaissance de son style artistique comme des messages politiques et des valeurs qu’il nous transmet dans ses dessins.

Les cahiers de la Duduchothèque

Les cahiers de la Duduchothèque sont une collection de petits formats, comme des cahiers d’écolier pour rendre compte de la richesse et de la diversité des œuvres de jeunesse de Cabu, que son épouse Véronique Cabut a déposés à la Duduchothèque de Châlons-en-Champagne.

Cahier de la Duduchothèque #1 : Le Châlons de Cabu

Dès ses premiers coups de crayon, le jeune Cabu – qui signe alors K-bu – a eu à cœur de faire rire ses lecteurs, son public. Moqueur, jamais méchant, souvent critique, tout débutant qu’il est, le sémillant dessinateur de presse s’inscrit déjà dans l’actualité et nous offre une description amusée de la vie provinciale dans les années 1950. Ce premier cahier propose un parcours en autonomie pour petits et grands, Châlonnais et touristes. Une découverte ou redécouverte de la ville à travers les dessins de Cabu, de la Duduchothèque au lycée Bayen, en passant par la place de la République et le pont des fainéants.

Gratuit, disponible à la Duduchothèque

Cahier de la Duduchothèque #2 : Kbu avant Cabu

Cabu balade sa jeunesse dans une ville de province calme et paisible, grande comme un mouchoir de poche (qui compte tout de même 60 000 habitants). Son univers graphique est planté là tel un décor de tournage. Des personnages en costume s’imposent à ses dessins :  des religieuses en cornette, des Gadz’ Arts en blouse grise ou en costume à boutons dores, des curés en soutane, des militaires en tenue, des bourgeois, des clochards… Le regard amusé de Cabu et son talent prometteur les révèlent sur le papier.

En vente en librairie

Cahier de la Duduchothèque #3 : Le rire de Kbu

Roi des blagues et des canulars tous azimuts, Cabu nous fait partager aussi, avec la complicité de ses copains, ses potacheries hilarantes dans les rues de Châlons. Des gags que l’on retrouvera d’une manière ou d’une autre dans les futures planches du Grand Duduche. Du rire, que Cabu décline sous toutes ses formes à travers les pages de ce numéro des Cahiers de la Duduchothèque : plaisanter, se moquer, ricaner, blaguer… rien que du rire !

En vente en librairie

La Duduchothèque...

Un peu d'histoire

La Duduchothèque est abritée dans un très beau bâtiment du XIXe siècle, situé dans la rue Léon Bourgeois. C’est un beau symbole car Léon Bourgeois (1851-1925) homme politique de la IIIe République, a été le premier président de la Société des Nations et a reçu le prix Nobel de la paix. Des valeurs de pacifisme et de solidarité, en parfaite harmonie avec celles de Cabu !

Au XVe siècle, on retrouve cette bâtisse sous la mention « d’Hôtel de l’écu de France », et ce jusqu’au XVIIIe siècle. Elle est alors l’une des plus importantes hôtelleries de la ville.

A la fin du XVIIIe siècle, la maison est vendue à Anne Catherine Legentil, qui obtient la permission de la reconstruire. A la fin du XIXe siècle, la maison est acquise par la Société anonyme des Établissements Mielle et Cie, qui y établit son siège social. La propriété est vendue à la Ville de Châlons-sur-Marne dans les années 70. En 1992, c’est le musée Schiller-Goethe qui y est installé.

En 2012, après plusieurs mois de travaux modifiant uniquement l’intérieur des lieux, la maison Nicolas Durand abrite l’Espace « Châlons, ville d’art et d’histoire » et son Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP) qui parle de la ville et de son évolution au fil des siècles. Et depuis 2018, la Duduchothèque…