Lancez une recherche


La Grande Guerre et le Front Occidental

Du mois d’août 1914 à novembre 1918, la France a été l’un des principaux champs de bataille de la Première Guerre Mondiale. Le département de la Marne a payé un lourd tribut à la « Grande Guerre”.

Sur le secteur du front de Champagne, quatre grandes batailles eurent lieu :

  • La puissante offensive française du 25 septembre 1915
  • La reprise à l’ennemi du massif de Moronvilliers en avril, mai 1917
  • La tenue en échec de l’ultime attaque allemande, le « FRIEDENSTURM » par la 4ème Armée du général Gouraud le 15 juillet 1918
  • L’offensive victorieuse franco-américaine du 26 septembre 1918 qui libéra Sommepy et se termina le 11 novembre à Sedan.

Châlons dans la Grande Guerre

parcours-14-18

Le Parcours 14-18 vous invite à comprendre le rôle de Châlons-en-Champagne dans la Grande Guerre, en découvrant 6 sites qui ont été marqué par la guerre 14-18.

Ce document est disponible à l’Office de Tourisme ou en téléchargement ici.

 

 

La Grande Guerre en Champagne

Les conflits de la guerre 14-18 ont fortement impacté le territoire de la Champagne. Chaque site en garde la trace et de hauts lieux du souvenir vous invitent au recueillement.grande-guerre-chalons-marne

Le Centre d’Interprétation Marne 14-18 à Suippes, le Fort de la Pompelle, le Monument de Navarin, le Mémorial National des batailles de la Marne à Dormans, le Mont-Moret, les sites du souvenir en Argonne et nombreux cimetières militaires.
La mémoire du siècle dernier vous appelle.

Pour connaitre le programme des événements commémoratifs connectez-vous sur : La Marne 14-18

 

La plaque du soldat inconnu américain à l’Hôtel de Ville de Châlons-en-Champagne.

Le 22 octobre 1921, quatre corps sont exhumés et examinés afin de constater que le décès est dû à une blessure au combat. Les quatre cercueils sont exposés dans le vestibule de l’Hôtel de Ville qui tient lieu de chapelle ardente. Le sergent F.Younger, blessé à deux reprises au cours de la guerre dépose un bouquet de roses blanches sur l’un des quatre cercueils anonymes. Il désigne ainsi celui qui deviendra le symbole de tous les disparus américains. Le 11 novembre 1921, le cercueil est inhumé à Arlington. Le 4 juillet 1939, on pose une plaque commémorant cette cérémonie dans le hall de l’hôtel de Ville de Châlons-sur-Marne.